Zoom sur l’application Zoom

avril 26, 2021 0 Par Zakaria Ben Nana

En pleine crise sanitaire, les pays du monde entier se sont retrouvés en confinement total, ou partiel.

En effet les vidéos en streaming (les rencontres, les cours, les formations, les concertations etc…) sont devenus une norme, et chacun y va de sa connaissance pour trouver un outil de travail. Et Zoom, qui était déjà bien connu des professionnel a eu un pic d’utilisation importante. Passant de 10 millions d’utilisateur quotidien en décembre 2019 à 200 millions en mars 2020.

Au vue d’une tels utilisation, les experts de la sécurité informatique se sont bien sûre penché sur cette plateforme pour s’intéressé a des aspects non des moindres qui est la sécurité et confidentialité.

Au niveau de la sécurité, il a été découvert certaine failles de sécurité sur  Zoom permettant des intrusions sur les postes des clients, ou pour dérobé des informations confidentielles. Aussi il sera rassurant de savoir qu’une plateforme d’une telle envergure ne peut pas manquer de faille mais le plus important est la promptitude avec laquelle les équipes de Zoom remédient à ces failles. Et jusqu’à présent ils réagissent assez bien. Par ailleurs, le fondateur et PDG de Zoom, Eric S Yuan a annoncé 90 jours d’arrêt des évolutions des fonctionnalités, pour se concentrer pour renforcer la sécurité et la confidentialité.

En ce qui concerne la confidentialité, c’est là que les reproches fusent de partout, pour commencer Zoom partageait certaine informations avec Facebook à l’issue des utilisateurs, Et ce partage a été stoppé au vue des critiques. Aussi il est a noté que les informations stocké sur les serveurs de Zoom, ne sont pas crypté bout en bout, que la mise en place d’un tels cryptage est au niveau technique assez complexe,  et si l’on en croit au comparatif de Tixeo (l’alternative française à Zoom et certifiée par ANSSI), aucun des acteurs américains ne chiffre bout en bout (Skype, Team, Webex …). Le PDG de Zoom rassure les utilisateurs que ses données ne sont pas exploitées à d’autres fin.

 

Mon compte Zoom entrera-t-il éventuellement sur le Dark Web ?

Comme le souligne le site Web de BleepingComputer, plus de 500 000 comptes Zoom ont été trouvés en vente sur le site Web de Dark. La sombre révélation de l’entreprise n’a rien à voir avec l’ex-ante et peut n’avoir rien à voir avec la fuite de données. En effet, si ces comptes atteignent un tel endroit, c’est grâce à une « attaque d’identifiant », qui permet aux hackers d’utiliser des informations diffusées lors d’autres fuites pour tenter de s’identifier sur d’autres sites. Si vous utilisez un mot de passe différent pour chaque site, ne vous inquiétez pas.

Donc en conclusion, il en ressort que Zoom est une bonne alternative, si on ne peut pas avoir un outil sur mesure pour les PME, et les personnes ne partageant des données assez sensibles.

Mais pour ce qui concerne les administrations, les gouvernements, et autres structures partageant des informations sensibles pour une question de souveraineté, et contrôle des informations, la meilleure solution c’est de mettre les dispositions en place pour concevoir des outils dont ils ont le contrôle des données, car dans cette ère d’information, « Celui qui contrôle l’information, contrôle le monde ».