Pourquoi apprendre la programmation ?

juillet 26, 2020 0 Par ben99
  1. Qu’est-ce que la programmation ?
  2. Faut il être un as en math : mythe ou réalité ?
  3. Mais je ne veux pas  faire carrière en programmation
  4. Bonus : 10 programmeurs ayant marqués l’histoire de notre art

1. Qu’est-ce que la programmation ?

Programmation

Je ne vous donnerai pas une définition intellectuelle, car elle ne servira pas forcément, à moins que vous vouliez écrire une revue scientifique.

Et bien c’est quoi la programmation ?

Pour faire simple, vous connaissez tous un jeu vidéo, ou le logiciel Office avec ces packs tels que word, excel et j’en passe, ou vous connaissez encore  des plateformes comme Facebook, WhatsApp, Google, Alibaba ou encore Amazon. Nous pouvons rester la a cité des logiciel emblématique ou plateforme que vous utilisez.

Mais vous me demanderez quel est bien le rapport avec la programmation? Et là nous venons de comprendre ce qui peut en résulter de la programmation.

Il devient donc aisé de définir la programmation comme l’écriture de code de code dans un langage que comprend la machine (langage de programmation)  ou les automate afin de fournir une pile d’instruction afin d’exécuter des instructions bien connu, à l’avance..

Mais j’attends souvent parler de développement informatique? Qu’est-ce bien donc? C’est un terme pour définir aussi la programmation.

2. Faut il être un as en math : mythe ou réalité ?

mathématiques   Aujourd’hui je vais m’attaquer à une croyance bien installé chez plusieurs personnes: la programmation n’est pas pour moi, car je suis nul en math.

Bien évidemment qu’il y’a une relation entre la programmation et les maths, mais d’où vient cette idée qu’il faut être   fort en math pour cracher du code.

D’abord ceci était une réalité dans un passé très lointain (dans les  années 1940-1950) quand les langages de programmation ont commencés à éclore. Et en ces temps, ceux qui s’intéressaient étaient des chercheurs, des scientifiques, des génies de toutes sortes. Ce qui veut dire qu’il fessait attraction du matériel sur lequel le programme devait être exécuté, d’où une certain complexité et rigueur de code, rigueur dont disposait les mathématiciens. Les débutants sans grandes rigueurs s’en trouvaient  vite dépassés.

« N’importe qui peut apprendre à coder. Et tout le monde devrait essayer », déclarait Bill Gates en 2016

Mais bonne nouvel pour vous ce temps est révolu, avec l’évolution des langages haut niveau et des outils qui permettent au développeur de faire attraction de certain aspect lorsqu’il code, la rigueur dans le code est toujours demander, car c’est l’une des qualités d’un bon programmeur.

Aujourd’hui, pour moi pour apprendre à coder, on n’a pas besoin d’avoir fait les maths, il suffit d’avoir de la curiosité, l’envie d’apprendre toujours, un grain de logique et c’est partie.

3. Mais je ne veux pas faire carrière en programmation

Oui, vous avez tout à fait raison, on ne demande pas que tous deviennent des geek coincés dans une chambre ou un bureau à cracher du code jour et nuit.

1-6

Mais pour moi, apprendre la programmation ne signifie pas vouloir forcément se reconvertir au métier des nouvelles technologies, mais plutôt acquérir des  compétences qui pourront vous être utiles à plusieurs niveaux.

D’abord vous pouvez apprendre les bases de la programmation pour pouvoir manager l’exécution de son Projet de conception logiciel métier ou web.

Aussi vous pouvez apprendre à coder juste pour construire votre site web et ainsi maitriser tous les contours de votre site web.

Et aussi vous pouvez apprendre à coder pour créer une source de revenue secondaire à côté de votre source principal, Et le côté agréable de programmation c’est que vous pouvez coder n’ importe où et à n’importe quel période à condition d’avoir un PC et accès à internet.

En 2017, le P.D.G d’Apple Tim Cook affirmait qu’apprendre à coder devrait être plus important qu’apprendre l’anglais pour les écoliers.

4. Bonus : 10 programmeurs ayant marqués l’histoire de notre art.

  • Ada Lovelace, première programmeuse de l’histoire
  • Bill Gates, fondateur de Microsoft à 20 ans
  • Steve Wozniak, le véritable concepteur de l’Apple I
  • Grace Hopper, conceptrice du premier compilateur et du langage COBOL
  • Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook
  • Margaret Hamilton, directrice du département génie logiciel au sein du MIT Instrumentation Laboratory qui conçut le système embarqué du programme spatial Apollo
  • Louis Pouzin, a inventé le datagramme et a contribué au développement des réseaux à commutation de paquets, précurseurs d’Internet.
  • Isis Wenger, la codeuse derrière #iLookLikeAnEngineer
  • Larry Page, à l’origine de Google